Le Bruit du Vent

Hostile à la Nature, le Ministre de l’Ecologie doit démissionner

20 Janvier 2014 , Rédigé par Matthieu Stelvio Publié dans #Droit des animaux, #Bouquetins du Bargy

Hostile à la Nature, le Ministre de l’Ecologie doit démissionner

Assimilant le gavage à de la torture, la Californie a adopté une loi interdisant la vente et la production de foie gras. Pour contre-attaquer cette loi américaine, Philippe Martin, alors député et président de conseil général, a appelé au boycott des vins californiens. (1)

Fruit de la réflexion démocratique d’un peuple, l’interdiction du foie gras est motivée, en Californie, par un souci éthique, et non par un intérêt financier. En adoptant cette loi, la Californie n’a pas cherché à lancer une guerre économique, elle s’est simplement souciée du respect de la dignité animale. Une loi qui a été démocratiquement adoptée par un peuple doit être respectée ; et un député doit s’efforcer de faire preuve de tolérance envers la conscience des autres citoyens et des autres peuples. Se cantonnant à des considérations purement économiques, Philippe Martin n’avait aucun argument éthique pour appeler au boycott des vins californiens. En lançant cet intolérable chantage, Philippe Martin a tenté de corrompre la conscience d’un peuple soucieux d’atténuer la souffrance animale ! En cela, l’attitude de Philippe Martin est scandaleuse et pleine de démagogie.

Hostile à la Nature, Philippe Martin a déposé un projet de loi visant à inscrire le gavage des oies au patrimoine culturel de la France. (2) Hostile à la Nature, Philippe Martin n’est « pas contre l’élevage industriel ». (3) Hostile à la Nature, Philippe Martin a demandé un allongement de la période de chasse. (4) Hostile à la Nature, Philippe Martin est un chasseur salué par les chasseurs. (5) Hostile à la Nature, Philippe Martin est un défenseur de la tauromachie. (6a)(6b)

Aussi curieux que cela puisse paraître, Philippe Martin est aujourd’hui Ministre de l’Ecologie. Autrement dit, c’est cet ennemi de la Nature qui est censé se vouer, corps et âme, à la défense de la Nature. Avoir attribué un tel ministère à un homme qui a aussi peu de considération pour la dignité animale a une signification très claire : le gouvernement français se moque royalement de l’écologie. Ainsi, si la Ligue de Protection des Oiseaux s’est déclarée très déçue par les premières mesures prises par le Ministre de l'Ecologie (5a), le président des chasseurs du Sud-Ouest s’est lui félicité de constater que le sujet premier de l’actuel Ministre de l’Ecologie n’était pas l’écologie ! (5b)

Pour preuve de ce désintérêt, en octobre dernier, Philippe Martin a cautionné le massacre de centaines de bouquetins en Haute-Savoie, alors que les bouquetins sont des animaux protégés par la loi française et par la Convention de Berne ! Cette décision a été prise dans le dos des citoyens, de façon autoritaire et anti-démocratique ! (7) Philippe Martin a cautionné un abattage qui a été rejeté par de nombreux scientifiques et par le Conseil National de Protection de la Nature! (8)(9) Restant silencieux, Philippe Martin n’a pas versé une goutte de sueur pour défendre des bouquetins sains qui n’avaient aucune raison d’être abattus ! Restant silencieux, Philippe Martin n’a pas versé une goutte de sueur pour défendre des bouquetins qui ont été brûlés, massacrés à l’aveugle, dans des conditions inhumaines, sans droit de regard des scientifiques ! (9)

Un homme, qui promeut à un aussi point la souffrance animale, n’a rien à faire à la tête du ministère de l’Ecologie. Philippe Martin doit démissionner, et doit être remplacé par une personne qui se bat, corps et âme, pour la Nature. La crédibilité de notre système politique en dépend !

Pour que cesse le massacre des bouquetins de Haute-Savoie, une pétition existe :

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Petition_Stop_a_labattage_des_bouquetins_du_Bargy

Première photo : association L214 (Diffusons la réalité des animaux). Texte et photo 2 : Matthieu Stelvio.

Première photo : association L214 (Diffusons la réalité des animaux). Texte et photo 2 : Matthieu Stelvio.

Partager cet article

Commenter cet article

Vitrier Paris 16/12/2016 17:43

Encore un sujet aux multiples discussions.
Le gavage je conçois que ce n'est absolument pas éthique. Les gens peuvent parfaitement s'en passer.

le toine 01/05/2014 23:22

On tue des herbivores ou du moins on les massacre , on protège : Vautour, Loup , Ours,Gypaète ;
On se die pays civilisée : je suis impressionnée .
Aller a qui le tour la prochaine fois ?:
Les marmottes qui sont trop grasse a cause du réchauffement climatique ?
Les castors de la vallée de l’arve , eux qui modifie les cours d’eau et coupe les saules ?
Les hirondelles oui car elle sont devenus si rare que si elle disparaisse on Vera que du feu !
De toute façon a la vitesse des décisions a massacrer la nature on vas se retrouver a regarder un dvd des animaux vivants dans un avenir proche : on diras oui le réchauffement climatique et ses conséquence .