Le Bruit du Vent

Benoît, tu dépasses les bornes : je vais te lâcher !

28 Mars 2017 , Rédigé par Matthieu Stelvio Publié dans #Société

TROP, C'EST TROP ! Je soutenais Hamon, mais il dépasse les bornes. Un pacte de non-agression a été accepté par Hamon et Mélenchon. Depuis que ce pacte a été décidé, Mélenchon s'est abstenu de critiquer Hamon. Hamon a choisi de rompre le pacte en mettant dans le même sac Mélenchon, Fillon et Le Pen, en invoquant une soi-disant fascination de Mélenchon pour Poutine (JT, France 2, 26 mars). Trop, c'est trop ! Si Mélenchon a envisagé la possibilité d'entretenir des relations diplomatiques avec la Russie, d'aborder la question des frontières de l'Europe (qui se pose depuis des siècles), il n'a jamais exprimé la moindre fascination pour Poutine. (Dialoguer n'est pas cautionner. Que veux faire Hamon ? Refuser de parler à Poutine ? A Trump ?) Hamon dépasse les bornes, il panique. Rien d'étonnant lorsqu'on considère son amateurisme. Dans son livre, Pour la génération qui vient, il écrit que son revenu universel sera distribué aux jeunes SANS conditions de ressources. Au moment de la parution du livre, dans l'Emission Politique, Hamon affirme que son revenu universel sera distribué aux jeunes SOUS conditions de ressources. Amateurisme ! Sur BFM TV, le 26 mars, Hamon explique qu'il est favorable au déremboursement de certains médicaments. On lui demande lesquels. Il ne sait pas répondre. Lesquels ? Ceux pour l'hypertension ? Pour le diabète ? Pour les douleurs ? Il ne sait pas. Amateurisme qui le place, sur cette question, dans le sillage de Fillon ! N'y a-t-il pas déjà assez de médicaments déremboursés ? Hamon jouait l'homme modeste avec ses tirades contre l'homme providentiel... Il proposait que le candidat le mieux placé dans les sondages soit le leader de la gauche. Et à présent, il ne veut pas se rallier à Mélenchon ! Hamon est une girouette. Pas Mélenchon. Je soutenais Hamon, mais je sens que ça risque de ne pas durer s'il continue comme cela ! Et qu'on ne me dise pas que je suis un "mélenchoniste déguisé", j'ai publié des textes de soutien à Hamon dont Moi écologiste, pourquoi je voterai Benoît Hamon le 29 janvier 2017. L'union fait la force, assez des querelles d'égos à trois sous qui prennent notre avenir en otage, qui donnent la victoire aux adversaires du progrès social ! Mélenchon est le plus solide.

 

A lire  également : Je soutiens Hamon : se rallier à Mélenchon est le seul moyen de gagner !

Partager cet article

Commenter cet article

Luc 29/03/2017 18:00

Tout à fait d'accord avec vous. Il faut voter pour un programme solide et cohérent, sans quoi on se retrouvera avec un quinquennat raté comme celui qui s'achève aujourd'hui