Le Bruit du Vent

[Pétition Non au Tour de France à Sarenne] Actualités juridiques, relais associatifs

5 Juin 2013 , Rédigé par Matthieu Stelvio Publié dans #Préservation de l'Oisans sauvage

[Pétition Non au Tour de France à Sarenne] Actualités juridiques, relais associatifs

Mountain Wilderness, la FRAPNA, le Club Alpin Français Grenoble - Oisans ont relayé la pétition, et veillent sur le Col de Sarenne.

En tant qu’initiateur de la pétition, je tiens à afficher clairement ma position. Compte tenu du fait qu’un parcours alternatif existe (qui permettrait au peloton de grimper deux fois jusqu’à Huez), je reste fermement opposé au passage du Tour de France au Col de Sarenne (n’en déplaise au Figaro !), car je pense que l’importante foule attendue aura un impact négatif sur la faune du Col de Sarenne. J’insiste sur le fait que le principal argument de la pétition est l’impact de la foule sur la faune ; et concrètement, je ne vois pas encore de compromis satisfaisant (surtout que, je le rappelle, les organisateurs du Tour de France ont refusé le dialogue avec les signataires de la pétition ; ce qui nous a obligés à alerter la Préfecture et les associations). En octobre dernier, 2 millions de spectateurs étaient attendus entre Bourg d’Oisans et le Col de Sarenne ; en juin, ce chiffre reste le même.

En outre, je signale, une nouvelle fois, le classement des zones traversées par la route pastorale de Sarenne : ZNIEFF de type 2 pour l’intégralité de la route, deux ZNIEFF de type 1 (dont l’une est couplée à une zone d’Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope), Zone d’Etude Natura 2000 et Zone d’adhésion au Parc National des Ecrins. Cette route pastorale est si singulière que la vitesse y est limitée à 20 km/h. (Toutes les sources sont détaillées dans la lettre au Préfet).

Afin de préserver au mieux cet environnement si exceptionnel, le Préfet de l’Isère et le Président de la Communauté de Communes de l’Oisans ont été respectueusement informés que si l’accès à la zone humide protégée de Sarenne n’est pas interdit au public du Tour de France, il sera donné une suite juridique à cette affaire ; et ce, grâce au soutien de l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages, association 100% indépendante, reconnue d’utilité publique, affiliée au Bureau Européen de l’Environnement.

En tant qu’initiateur de la pétition, j’ai récemment envoyé une lettre à la Préfecture dans laquelle je faisais part de mon inquiétude autour de l’impact de la foule et des hélicoptères sur des espèces précises. Je citais notamment les circaètes Jean-le-Blanc, les lagopèdes, les tétras lyre et les aigles royaux (au moins 100 espèces animales protégées sont référencées dans les environs du Col de Sarenne). Dans cette lettre, je mettais en avant le fait qu’un couple d’aigles royaux vit à proximité du Col de Sarenne ; et que la période d’envol des aiglons coïncide avec le passage du Tour de France (ce qui pourrait être dramatique, car lorsque la foule est dense, les hélicoptères du Tour de France volent bas et font du « sur place » ; le Col de Sarenne est à proximité d’une falaise pouvant héberger des rapaces). J’expliquais également que des tétras lyre sont recensés à moins de 750 mètres de la route (ZNIEFF de type 1 des pentes de Sarenne) ; et que leurs petits oisillons naissent fin juin. Perturber ces coqs sauvages peut entraîner l’abandon des nids. Sur ces zones fragiles, il y aura une foule très importante (2 millions de spectateurs sont attendus entre Bourg d’Oisans et le Col de Sarenne).

Comme ces deux exemples l’illustrent, une concentration de plusieurs centaines de milliers de personnes aurait un impact inquiétant sur la faune (nettement supérieur à celui du passage de quelques randonneurs occasionnels qui s’éloignent rarement des sentiers). Dans cette lettre, j’évoquais aussi le fait que, lors du Tour de France, la route de l’Alpe d’Huez est intégralement recouverte par les peintures des spectateurs ; et que si le Tour passait à Sarenne, ces peintures auraient un impact paysager, et se répandraient dans la zone humide protégée ; ce qui serait nuisible aux biotopes.

Nous avons besoin de nous faire entendre. Il faut que la pétition circule : http://www.avaaz.org/fr/petition/Non_au_passage_du_Tour_de_France_2013_au_Col_de_Sarenne/

Du côté des associations :

http://mountainwilderness.fr/se-tenir-informe/actualites/tour-de-france-l-affaire-du-col-de.html

http://mountainwilderness.fr/se-tenir-informe/actualites/tour-de-france-dans-l-oisans.html

http://www.mountainwilderness.fr/se-mobiliser/participez/vigilance-travaux-au-col-de.html

http://www.frapna-38.org/index.php?option=com_content&view=article&id=104:petition-col-de-sarenne&catid=2:non-categorise&Itemid=114

http://www.cafgo.org/spip.php?article944&retour=1

[Pétition Non au Tour de France à Sarenne] Actualités juridiques, relais associatifs
[Pétition Non au Tour de France à Sarenne] Actualités juridiques, relais associatifs
[Pétition Non au Tour de France à Sarenne] Actualités juridiques, relais associatifs
[Pétition Non au Tour de France à Sarenne] Actualités juridiques, relais associatifs

Partager cet article

Commenter cet article

Frank 05/06/2013 23:45

Allez, courage !