Le Bruit du Vent

Sauvonslesbouquetins.com - Pétition : Stop à l'abattage des bouquetins du Bargy

Rédigé par Matthieu Stelvio Publié dans #Bouquetins du Bargy

Sauvonslesbouquetins.com - Pétition : Stop à l'abattage des bouquetins du Bargy

SIGNEZ LA PETITION

Le bouquetin, animal paisible et doux, emblématique des Alpes, est interdit de chasse depuis 1962. Dans le massif du Bargy, l’Etat a décidé de tuer tous les bouquetins de 5 ans et plus. Prise dans la précipitation, cette décision visant à supprimer un foyer de brucellose était loin d’être la seule envisageable : le Conseil National de Protection de la Nature s'est d'ailleurs opposé à cet abattage. Pour le groupe d’experts de l’Agence de Sécurité Sanitaire, il n’y avait pas d’urgence à agir, car le risque de transmission aux autres espèces est extrêmement faible. Sans même que le groupe d’experts n’ait eu le temps d’étudier la solution de la vaccination, 197 bouquetins ont été abattus en 2 jours en octobre 2013. Par souci d’économie, l’Etat n’a pas pris le temps de différencier les individus sains des individus positifs à la brucellose ; parmi les bouquetins tués lors de l’opération éclair, beaucoup n’étaient pas malades. Des actions plus discrètes se poursuivent actuellement visant à éliminer, dans le Bargy, tous les bouquetins de 5 ans et plus. Sous la pression des éleveurs et des chasseurs, l’Etat pourrait décider d’éradiquer la totalité de la population des bouquetins du Bargy dès le printemps 2014.

SIGNEZ LA PETITION

Documentation - Lettre au Préfet - Rapport soutenu par la FRAPNA et la LPO - Actions

Sauvonslesbouquetins.com - Pétition : Stop à l'abattage des bouquetins du Bargy
Sauvonslesbouquetins.com - Pétition : Stop à l'abattage des bouquetins du Bargy
Sauvonslesbouquetins.com - Pétition : Stop à l'abattage des bouquetins du Bargy
Sauvonslesbouquetins.com - Pétition : Stop à l'abattage des bouquetins du Bargy

234 bouquetins tués dans des conditions scandaleuses ! Stop au massacre !

Conseil National de Protection de la Nature, septembre 2013 : « le risque de contamination tant pour l’Homme que pour les animaux domestiques (…) est extrêmement faible ». (1)

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, septembre 2013 : « Cette analyse ne permet pas de confirmer la nécessité de mettre en œuvre dans l’urgence les actions d’abattage envisagées, compte tenu en particulier de leur ampleur et de leur nature. » (2)

Jean-Marie Gourreau, épidémiologiste, vice-président du Conseil National de Protection de la Nature. décembre 2013 : « ordre a été donné de la préfecture de ne pas effectuer de prélèvements à but scientifique sur les cadavres, obérant ainsi lourdement les études en cours ». (3)

FRAPNA et LPO Haute-Savoie, associations reconnues d’utilité publique, janvier 2014 : « nous exprimons notre complète incompréhension et notre stupéfaction – comme d’ailleurs le fait notamment la communauté scientifique -, au fait qu’aucun prélèvement pour analyse sérologique post-mortem des animaux abattus n’a été effectué ». (4)

Dossier soutenu par la FRAPNA et la LPO Haute-Savoie : « l'abattage total des bouquetins de cinq ans et plus est une mesure totalement disproportionnée. » (5)

Association pour la Protection des Animaux Sauvages, décembre 2013 : « Des bouquetins sains ont donc été abattus ; et ce, par dizaines. » « Nous vous invitons à signer la pétition ». (6) L'association FERUS soutient également la pétition.

STOP A CE MASSACRE ABSURDE : SIGNEZ LA PETITION !

Partager cette page