Le Bruit du Vent

Bouquetins Bargy Brucellose : tout sur l'affaire (synthèses, rapports scientifiques, lettres, pétitions)

21 Février 2014 , Rédigé par Matthieu Stelvio Publié dans #Bouquetins du Bargy : l'essentiel, #Bouquetins du Bargy

Bouquetins Bargy Brucellose : tout sur l'affaire (synthèses, rapports scientifiques, lettres, pétitions)

Pétition Stop à l'abattage des bouquetins du Bargy

Lettre au Préfet de la Haute-Savoie avec remise de pétition, 18 février 2014

Analyse complète du dossier, janvier 2014 (19 pages - plus de 60 sources citées)

Rapport scientifique de Jean-Marie Gourreau, vice-président de la commission faune du CNPN, épidémiologiste, janvier 2014 (11 pages) : Historique et actualités concernant la brucellose chez les bouquetins du massif du Bargy (Haute-Savoie)

Lettre de la FRAPNA et de la LPO adressée au Préfet de la Haute-Savoie, 6 janvier 2014 / Réponse

Synthèse soutenue par la FRAPNA et la LPO (17 pages), décembre 2013 : Bouquetins du Bargy, laissez-les vivre !

Lettre ouverte au Ministre de l'Ecologie, octobre 2013

Avis du Conseil National de Protection de la Nature du 11 septembre 2013, disponible en pièce jointe à une lettre ouverte au Président de la République.

Rapport scientifique complet de l'ANSES du 4 septembre 2013 (Avis relatif aux «mesures à prendre sur les bouquetins pour lutter contre la brucellose sur le massif du Bargy, Haute-Savoie».)

Rapport scientifique de l’ANSES du 22 juillet 2013

"Emblème des montagnes, le Bouquetin des Alpes a failli disparaître après l’invention de l’arme à feu. Suite à la protection des derniers spécimens terrestres, l’espèce a échappé à l’extinction, et a pu être réintroduite dans quelques massifs. Bien que la loi interdise la chasse et l’abattage de ces animaux, vous avez ordonné, en octobre dernier, le massacre de centaines de bouquetins du massif du Bargy, car parmi eux, certains sont atteints de brucellose. Au nom du principe de précaution et pour des motifs économiques, l’Etat a donc décrété l’urgence, et a décidé de procéder à des abattages massifs sans faire de distinction entre les individus malades et les individus sains. A ce jour, l'Etat a tué au moins 234 bouquetins ; et les tirs pourront reprendre dès que les conditions d’enneigement le permettront. Ces abattages sont contestables. En effet, d’une part, l’infection est circonscrite au Bargy, car les bouquetins ne se déplacent pas vers les autres massifs ; d’autre part, le risque de propagation de la maladie aux autres espèces est extrêmement faible ; ce que confirment plus de 12000 tests effectués sur des bovins, moutons, chèvres, chamois, cerfs et chevreuils. L’urgence n’étant donc pas avérée, l’ANSES et le CNPN ont insisté – en vain – sur l’importance d’un temps scientifique avant la mise en œuvre de mesures de gestion drastiques." (1) (2) 18 février 2014, lettre au Préfet de la Haute-Savoie.

Bouquetins Bargy Brucellose : tout sur l'affaire (synthèses, rapports scientifiques, lettres, pétitions)
Bouquetins Bargy Brucellose : tout sur l'affaire (synthèses, rapports scientifiques, lettres, pétitions)
Bouquetins Bargy Brucellose : tout sur l'affaire (synthèses, rapports scientifiques, lettres, pétitions)

Partager cet article

Commenter cet article

le toine 01/05/2014 23:24

On tue des herbivores ou du moins on les massacre , on protège : Vautour, Loup , Ours,Gypaète ;
On se die pays civilisée : je suis impressionnée .
Aller a qui le tour la prochaine fois ?:
Les marmottes qui sont trop grasse a cause du réchauffement climatique ?
Les castors de la vallée de l’arve , eux qui modifie les cours d’eau et coupe les saules ?
Les hirondelles oui car elle sont devenus si rare que si elle disparaisse on Vera que du feu !
De toute façon a la vitesse des décisions a massacrer la nature on vas se retrouver a regarder un dvd des animaux vivants dans un avenir proche : on diras oui le réchauffement climatique et ses conséquence .

cloclo-74 28/04/2014 15:53

dans la bêtise humaine ça continue encore et encore